Expert(e) National(e) en Armes légères et de petit calibre au République du Congo – Brazzaville

La Convention de Kinshasa est un instrument sous-régional africain de régulation des Armes légères et de petit calibre (ALPC). A l’instar de la Convention de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), du Protocole de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) ou du Protocole de Nairobi sur les armes légères, la Convention de Kinshasa traite du trafic illicite et de la prolifération incontrôlée des ALPC en fournissant un ensemble de mesures de contrôle harmonisées au niveau régional. La Convention contient des dispositions relatives au transfert, à la détention, au marquage et au traçage, à la tenue de registres et à la gestion des stocks d’armes légères, en vue d’aider les États à lutter efficacement contre les flux d’armes illicites et déstabilisateurs.

La Convention de Kinshasa est entrée en vigueur le 8 mars 2017. Onze (11) États membres de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC), également membres du Comité consultatif permanent des Nations Unies sur les questions de sécurité en Afrique centrale (UNSAC), ont signé la Convention de Kinshasa : l’Angola, le Burundi, le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, le Rwanda, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, Sao Tomé-et-Principe et le Tchad. A ce jour sept (7) États membres de la CEEAC à savoir l’Angola, le Cameroun, le Congo, le Gabon, la République Centrafricaine, Sao Tomé-et-Principe et le Tchad ont ratifié la Convention.

La CEEAC avec un appui technique d’UNREC mènera une évaluation juridique sur les Armes légères et de petit calibre dans les onze (11) Etats Membres de la CEEAC pour élaborer un guide de mise en œuvre de la Convention de Kinshasa afin que les parties prenantes puissent efficacement lutter contre la prolifération des armes légères illicites. Le projet sera mis en œuvre dans le cadre d’un partenariat conjoint de l’UNREC, le CEEAC et l’UNOCA bénéficiant de l’appui politique de l’Union africain.

Let’s block ads! (Why?)

Read Original Article